Je pense à toi

Debout, au bord du monde

Je pense à toi.

Mes yeux contemplent le vide

Le vent me pousse, me tire

Et mes pensées s’envolent

 

Je pense à toi qui t‘endors

Et t’envoies des songes

Je pense à toi qui cours

Et me fatigue

Et il y a toi aussi

 

Debout, au bord du monde

Les orteils dans le vide

Je pense à toi

Une envie de liberté m’étreint

Les idées au loin, je m’allège

 

Je pense à toi qui soupires en classe

Et m’estime heureux que ce soit fini

Je pense à toi qui attends à la maternité

Et souris à la pensée des joies à venir

Et il y a toujours toi

 

Debout, au bord du monde

Je prends une grande inspiration

Et fais un grand pas en avant

Je pense à toi

Sans avoir où tu es

 

Je pense à toi qui pleures sur une photo

Et recueille tes larmes

Je pense à toi qui veux une glace

Et salives en pensant à la chantilly

Et toi tu es encore là

 

Du bord du monde je m’éloigne

Heureux, libre, vivant

Sans attache physique

Je vagabonde sur la planète

Et je pense à toi

 

 

Mickaël Landès

Le 14/08/2017

Publicités

Le cœurdonnier

Faites voir dans quel état il est.

Si c’est juste le cuir à réparer

Je pourrai faire quelque chose.

 

Mais qu’avez-vous fait ?

Il faut en prendre soin !

Le cuir est tellement usé…

Et les pauvres semelles,

Comme si vous aviez arpenter

Les trottoirs du monde entier.

Il était de si belle facture

 

Étiez-vous bien avec ?

Ça fait un moment que vous n’étiez pas venu.

Vous auriez dû m’appeler dès la première déchirure.

Il ne fallait pas trainer…

Je comprends, vous y étiez attaché.

Mais maintenant vous avez encore plus mal.

Plus facile à dire qu’à faire, certes.

Écoutez-moi, j’ai une idée :

Pendant que m’occupe de votre cœur,

Je vous en prête un d’occasion.

Mais attention ! Pas de grand amour !

Il est bien trop usé pour cela.

Vous pouvez tenter quelques amourettes.

 

Je retape le vôtre, une dernière fois.

Je vais y mettre tout le mien.

Cette fois il faudra y aller avec précaution.

Voilà, faites-y tout de même attention

A ce vieux machin d’occasion.

J’y tiens beaucoup

Et ce pour bien le connaître,

Comme le dos de ma main.

Oui vous avez compris.

Prenez-en soin

Et je vous rendrai votre bien

Aussi rutilant qu’à votre premier Amour.

 

Mickaël Landès

Le 30/07/2017

C’est con à dire mais
Je suis bien là.

Appuyé négligemment
Contre le chambranle
Les yeux tournés vers le ciel
Les pieds nus sur la pierre chaude
J’attends.

Le ciel se noircit
Les nuages grondent
L’atmosphère stroboscope
Le vent s’emballe
Et moi j’attends

D’un coup ça pète
Au-dessus de ma tête
Le petrichor emplit mes narines
L’humidité colle ma peau
Mais je reste à attendre

La chappe noire se déchire
Des billes couleur nacre s’écrasent
La foudre frappe encore et encore
Les plombs sautent, des bougies s’allument
J’attends la fin du spectacle

Le sourire béat
Le regard hagard
Les pensées embrumées
La peau mouillée
Je finis par rentrer

C’est con à dire mais
J’étais bien là.

Mickaël Landès
Le 01/08/2017

Demain t’appartient

Je te le donne, il est pour toi.
J’y tiens, je te l’offre, je n’en ai plus besoin.
A présent Demain est dans tes mains.
Tu ne peux pas me le rendre, c’est un cadeau.
Tu peux garder Demain, il t’appartient
Pour le moment.
Utilise-le un jour, une semaine, un mois, un an,
Mais pas une vie.
Repose-toi si le besoin s’en fait sentir,
Puis ensuite vis.
Profite, pars, reviens, reste, construit, rêve, joue, grandis.
Fais ce que t’en veux, Demain t’appartient.

Je l’ai gardé un moment.
J’ai vécu des choses impensables,
C’est ton tour à maintenant.
Demain est un présent que je te fais.
Je ne te dirais pas ce que j’en ai fait,
Il faut vivre sans influence.
Il faut que tu deviennes toi,
Que tu saches ce que tu es.
Pars avec Demain en poche
Et tu découvriras la vie, ta vie.
Ne t’en fais pas pour moi,
Je continue de vivre.
Il m’a tant appris.
N’oublie pas de le transmettre
Mais avant prends-en soin,
Demain t’appartient.

Le 15/07/17
Mickaël Landès

La Jardinière

Viens là que je t’accueille,
Viens là que je te cueille.

Depuis des millénaires je crée
À partir de la Terre je complète,
J’agrémente mon infini jardin.

Du bulbe au chêne centenaire
En passant par la jolie fleur,
De l’Amazonie à la jungle birmane
En passant par la savane,
je récolte sans jamais semer.

Enfin si, je sème
La désolation et la perte
Avec ma faux et mon capuchon.

Viens là que je te cueille,
Viens là que je t’accueille.

Le 03/02/17

Mickaël Landès

Peinture de Daniel Ridgway Knight

Christmas Diamond

Ce thé de Noël d’exception pommes cuites / fruits rouges associe la saveur cristalline du thé blanc aux notes gourmandes.

Ingrédients :

Thé Blanc Pan Mu Tan, thé vert Chun Mee, arômes de pommes cuites, de fruits rouges, pétales de fleurs blanches, perles argentées

En ces temps de fêtes, voilà un thé bien nommé. Il est léger sans trop de tannin et convient parfaitement pour un après-midi avec des sablés ou pendant une soirée s’étirant dans la nuit.

Avant même de le déguster, prenant le temps de le sentir. Vous aurez la sensation que des pommes au four vous attendent dans la cuisine. J’ai fait un test sans sucre et un avec. C’est complètement différent! Sans le sucre c’est la légère acidité des fruits rouges qui prend le dessus, avec du sucre les notes gourmandes de la pomme et des fruits rouges s’exprimeront plus.

On retrouve bien des éléments de Noël dans ce thé sans tomber dans les épices habituels et en évitant le thé noir. Coup de chapeau pour ce thé!

Vous pouvez le retrouver ici

N’hésitez pas à parcourir le site pour vos cadeaux de Noël. Entre épices, thés et encens vous ne pourrez que trouver votre bonheur et celui des autres.

Bonnes fêtes gourmandes!

Le songe d’une fée

Description

Avec sa saveur de mirabelle et de pamplemousse, ce thé vert parfumé est un régal des sens. Tout simplement irrésistible !

Ingrédients

thé vert du Vietnam, mirabelle, pamplemousse, mandarine, arômes

Maintenant que la saison des chocolats chauds est plus ou moins passée, je refais un petit article. Je sais, certains vont dire qu’il n’y a pas de saison pour un bon chocolat chaud.

En ouvrant le sachet, j’ai surtout senti le pamplemousse et j’ai eu peur. En effet, ne sucrant pas mon thé, j’ai eu peur d’avoir trop d’acidité, mais il n’en est rien. La mandarine contrebalance bien le pamplemousse et la mirabelle apporte la touche de chaleur et de saveur sucrée juste comme il faut. Le choix du thé, car bon c’est un peu la base de la boisson quand même, est excellent car le thé du Vietnam convient très bien aux agrumes.

Du coup la description faite au dessus et qui est tirée du site d’Epicetoo correspond tout à fait. Vous pouvez trouver ce thé ici.